Conversations avec la Mort

Conversations avec la Mort, Lea Silhol

Léa Silhol

Recueil de nouvelles – 2003 -1 édition

Dans une maison obscure, durant les douze nuits les plus dangereuses de l’année, un écrivain noue avec la Mort en personne un dangereux dialogue.
L’enchantant de ses récits, à l’instar d’une moderne Schéhérazade, il lui montre son propre visage à travers le miroir de nos yeux. Nos yeux de mortels, de tombes ensevelies dans le désert à d’étranges laboratoires ; d’opéras viennois en planètes portant le nom d’antiques Enfers ; de studios d’étudiants sanguinaires aux rues gelées de New York…
Mais au travers, aussi, de l’âme trouble des hommes, de démence d’artiste en amour d’enfant, de prédation en sacrifice. 
Et la Mort écoute, tandis que dehors le monde se tait…

Le temps de douze nouvelles, du Fantastique à la Science-Fiction, découvrez l’“autre voix” de la conteuse Léa Silhol, quand la “Tisseuse” ès Fantasy trempe sa plume à l’encre rouge…

Nouvelles, 288 pages, édition de l'Oxymore, 2003 - Illustration de couverture originale de Christopher Shy sur un concept de Léa Silhol
ISBN : 2-913939-33-3
(épuisé)

Échos

Sur Amazon.fr

Léa Silhol est une magicienne.Son écriture baroque, précieuse, recherchée, possède une puissance qui vous transporte de façon invariable. Ces 12 textes ne dérogent pas à la règle car ils sont de purs enchantements. 
Ce recueil vient d’être nommé au premier tour du prix Rosny Aîné. Ce n’est pas pour rien.
Frederick

Comme la lame s’enfonce dans la chair, la plume de Léa Silhol sait appuyer au plus profond de nous-mêmes et enfoncer des touches qui libèrent des sensations infiniment justes et humaines. Sublime…
Julie

Sur Noosfere

Sa prose envoûtante sublime une connaissance intime et poussée des mythologies humaines. Un talent rare, justement distingué cet année par le Prix Merlin, pour son excellent roman La Sève et le givre.
Pascal Patoz

Sur Psychovision

Un recueil somptueux que vous n’oublierez pas de sitôt, une écriture enivrante et pleine de poésie, un très bel hommage à l’homme et à la mort, à la vie et à l’écriture.

Voir aussi les avis des lecteurs sur Babelio ; la Fnac ; Book Node

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *